pensee du jour les chemins indigo developpement personnel

La théorie du chat

Récemment j’ai reçu un refus, une demande faite en relation avec l’éducation d’un de mes enfants. Ma foi, me diriez-vous, ça arrive, on n’a pas toujours ce que l’on veut. En effet, c’est la vie et franchement c’est pas la fin du monde.

Cependant ce qui m’a choqué a été ma réaction. J’étais calme en extérieur, rationalisant la décision et l’acceptant. A l’intérieur par contre j’étais remplie de pensées négatives et peu honorables. Et vas-y que je te fasse les questions-réponses et comme je te leur cloue leur becs. Et vas-y que je trouve des plans B qui montreront comme je suis supérieure et ils seront désolés. Et vas-y, et vas-y… é-p-u-i-s-a-n-t.

Et voilà que la dessus arrive la théorie du chat (copyright ma maman !).

Si on observe le chat qui chasse il est à 100% dedans: son attention est sur sa proie, ses muscles sont tendus, ses oreilles à l’affut du moindre bruit, ses yeux suivent tous les mouvements de sa proie. Jusque-là je m’y reconnais, moi aussi j’avais tout bien fait, dans les règles, dans les temps, pour atteindre mon objectif. Le moment opportun arrive, il bondit et…rate sa proie. Ben, je m’y reconnais aussi…

Avez-vous déjà vu un chat qui à ce moment-là se roule par terre, tape le sol de ses pattes, se mord la queue, miaule à n’en plus finir ? Non (ps : si oui, j’espère que vous l’avez filmé, il y a des thunes à se faire sur youtube). Le chat passe calmement à autre chose, améliore sa technique inconsciemment grâce à cet échec. Perdre du temps et de l’énergie à ressasser son échec n’est pas dans son ADN car c’est inutile. La malheureusement je ne m’y suis pas reconnu.

Pourtant je ferais bien de copier son comportement : tirer les leçons de l’échec et conserver mon énergie créatrice pour mon prochain projet plutôt que de le gaspiller avec des regrets, de la colère, de la tristesse et j’en passe.

Heureusement cela n’a pas duré longtemps et, une fois mon ego remis à sa place, mon esprit s’est ouvert et j’ai pu créer un (vrai) plan B. Après quelques heures j’avais un plan super cool, bénéfique pour mon enfant et très excitant que je n’échangerai pas avec plan A.

Je ne suis pas bien placée pour faire la morale donc c’est simplement un conseil : Mettez-vous dans votre projet a 1000% et si cela ne marche pas restez l’esprit ouvert, il y a sûrement quelque chose de mieux que vous alliez rater. La théorie du chat quoi !

XXX

theorie du chat

 

 

 

Laisser un commentaire